News Business....7J/7
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Allemagne : le moral des consommateurs à son plus-haut depuis sept ans (GfK)

Rédigé le 25 Janvier 2018 à 11:10 | Lu 56 fois

L'Allemagne a vu son produit intérieur brut augmenter de 2,2% en 2017 et pourrait enregistrer une nouvelle augmentation de 1,9% pour 2018, selon les estimations de Berlin. De toute évidence, les consommateurs «voient clairement le boom économique allemand» et espèrent en tirer profit.



La confiance règne en Allemagne, c'est le moins qu'on puisse dire, compte tenu des derniers chiffres du baromètre de l'Institut GfK. Selon son étude mensuelle publiée jeudi, le moral des consommateurs allemands, déjà élevé, devrait remonter en février 2018, porté par un marché du travail en pleine forme. En d'autres termes, les consommateurs "voient clairement le boom économique allemand", et espèrent en tirer profit, commente l'institut qui ajoute que cet indice atteint son niveau record depuis sept ans.

Le baromètre GfK, basé sur une enquête réalisée auprès d'environ 2 000 personnes, devrait s'établir à 11,0 points en février après 10,8 points en janvier et 10,07 en décembre.

PIB: + 2,2% en 2017

L'Allemagne a vu son produit intérieur brut augmenter de 2,2% en 2017 et pourrait enregistrer une nouvelle augmentation de 1,9% pour 2018, selon les estimations de Berlin. La plupart des économistes s'attendent à une croissance encore plus forte.

Les ménages allemands anticipent la poursuite du cycle d'or de la première économie européenne, ce qui se reflète fortement sur le marché du travail, avec un taux de chômage de 5,7% en 2017, le nombre inégalé depuis 1990.

La reprise de l'emploi stimule le moral des consommateurs

"L'euphorie est principalement due à l'excellente situation de l'emploi", avec "des chiffres du chômage bas et un nombre de postes vacants extrêmement élevés", note le GfK.

Enfin, les incertitudes politiques se dissipent en Allemagne et les consommateurs sont soulagés, analysent les analystes. Plus de quatre mois après les élections générales, les négociations pour former un gouvernement de coalition entre les conservateurs d'Angela Merkel et les sociaux-démocrates du SPD ont débouché sur un accord de principe.

Brexit et protectionnisme, grains potentiels de sable

Cependant, sur la scène internationale, deux facteurs peuvent encore jouer des trouble-fêtes dans les mois à venir: les négociations "s'enlisent" sur le Brexit, et "une tendance menaçante au protectionnisme", conclut l'institut.

(avec latribune.fr)

Notez
Rédigé le 25 Janvier 2018 à 11:10 | Lu 56 fois




Dans la même rubrique :
< >

Samedi 25 Août 2018 - 08:10 L'Allemagne affiche une croissance robuste

Opinion | Le Conseil européen | France - Politique | Paris | Vide1 | Royaume Uni - Economie | France - Economie | Union Européenne | Vide 4 | Italie - Politique | Vide | Innovation | France - Culture | Royaume Uni | France - Société | France - Médias | Infos Plus | France - Innovation | News Showbiz | France - Entreprise | Débat / Réflexion | France - Finance | France - Immobilier | Article Sponsorisé | France - Transport | Parténariats | Nos Services | Voyages | France - Faits Divers | High Tech | Informatique | France - Sport | Science Tech | France - Automobile | Mobile | France - Scandale | France - Sondage | Automobile | Bourse | Redaction | Investissement | Buzz sur le net | Succès Story | Télécom | Femme Actuelle | Archive | Economie Internationale | Economie - Pays Européen | Transport | News People | Interview | Allemagne | La Chine | Economie Africaine | Réseaux sociaux | Economie - Européenne | Hommes Leaders | Internet | Sport International | Nutrition | Etats Unis | Monaco | Canada | Vide 3 | Immobilier | Banques | Portrait | News International | Showbiz Scandale



Twitter
Facebook
Mobile
Rss
YouTube






Inscription à la newsletter