News Business....7J/7
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

20 métiers dont le salaire va (beaucoup) augmenter en 2019

Rédigé le 10 Janvier 2019 à 08:30 | Lu 47 fois



Toute cette année, études après études, la bonne santé de l’emploi des cadres n’a pas cessé de se confirmer. Néanmoins, globalement, la France est encore loin du plein emploi : il s’élevait encore à 8,7% de la population active au deuxième trimestre 2018 d’après les dernières données de l’Insee. Cela n’empêche pas certains métiers de se démarquer par leur dynamisme, avec des salaires prévus en hausse en 2019.

C’est ce que montre ce classement de 20 métiers dont les salaires vont fortement augmenter en 2019, issu de la nouvelle étude de rémunérations annuelle du cabinet de recrutement PageGroup, en exclusivité pour Capital. L’étude s’appuie sur les missions et entretiens effectués par les 680 consultants de PageGroup en 2017 et 2018, ainsi que la base de donnée réactualisée du cabinet de recrutement.

Pour chaque métier, dont l’essentiel sont des cadres, vous pourrez retrouver le salaire brut annuel prévu en 2019 en fonction de l’expérience. Pour vous donner une idée de l’augmentation de salaire de chacun, vous pourrez comparer à chaque fois les rémunérations de 2018 avec celles de 2019.


Supply chain Manager

Dans le secteur de l’achat et de la logistique, le supply chain manager définit la stratégie de la chaîne logistique de l’entreprise. Son métier est transversal : il s’occupe de tous les types de flux (produits, informations et financiers) depuis les fournisseurs jusqu’au client final. Il s’intéresse aussi au cycle de vie du produit, de sa conception à son retour. Il doit par ailleurs faire fonctionner la supply chain en cherchant à optimiser au maximum les coûts, la qualité et les délais.

En 2019, son salaire annuel brut devrait se situer entre 35.000 et 40.000 euros pour 0 à 2 ans d’expérience, entre 40.000 et 52.000 euros pour 2 à 5 ans d’expérience, et entre 52.000 et 70.000 euros pour 5 à 15 ans d’expérience. La part variable devrait quand à elle se situer entre 0 et 10%.Salaire annuel brut 2018 : 33.000 à 37.000 € (0 à 2 ans) ; 37.000 à 50.000 € (2 à 5 ans) ; 42.000 à 70.000 € (5 à 15 ans)

Secrétaire juridique

C’est un métier de secrétaire, certes, mais où il faut une bonne dose de connaissances en droit. Au service d’avocats, d’huissiers, de notaires, ou encore intégré au service juridique d’une entreprise, le secrétaire juridique doit être en mesure de comprendre le vocabulaire spécifique du droit, notamment lorsqu’il doit organiser l’emploi du temps et les rendez-vous de son employeur, ou encore programmer des réunions. Il peut par ailleurs effectuer une veille documentaire sur des textes de loi ou réaliser des dossiers.

En 2019, son salaire annuel brut devrait se situer entre 22.000 et 24.000 euros de 0 à 2 ans d’expérience, entre 24.000 et 30.000 euros de 2 à 5 ans d’expérience, et entre 30.000 à 40.000 euros de 5 à 15 ans d’expérience. Une rémunération qui peut encore grimper s’il parle couramment anglais, voire est parfaitement bilingue.Salaire annuel brut 2018 : 20.000 à 22.000 € (0 à 2 ans) ; 22.000 à 28.000 € (2 à 5 ans) ; 27.000 à 35.000 € (5 à 15 ans)

Commercial PME

Dans une PME, le commercial reste un métier incontournable. Son boulot ? Vendre ! Il doit réussir à prouver à son client qu’acheter les produits de son entreprise est une opportunité face à la concurrence. Pour cela, il doit avoir une excellente connaissance de ses produits, maîtriser un maximum les techniques de vente, et bien sûr être parfaitement au fait des différentes tendances de marché. Il consacre par ailleurs une partie de son temps à prospecter de nouveaux clients.

En 2019, son salaire annuel brut devrait se situer entre 40.000 et 45.000 euros de 0 à 2 ans d’expérience, entre 45.000 à 50.000 euros de 2 à 5 ans d’expérience, et entre 50.000 à 55.000 euros de 5 à 15 ans d’expérience. Salaire annuel brut 2018 : idem qu’en 2019. Michael Page considère donc que des augmentations sont possibles dans une intervalle inchangée.

Contrôleur de gestion

Aussi appelé responsable de la planification et de la gestion, le contrôleur de gestion, dans le secteur du commerce et du marketing, doit effectuer un contrôle permanent du budget de l’entreprise. À lui revient de réaliser des budgets prévisionnels et de créer des outils pour suivre les résultats, que ce soient des indicateurs ou des tableaux de bord. Il définit aussi les objectifs des différents services de l’entreprise dont il a la charge.

En 2019, son salaire annuel brut devrait se situer entre 32.000 et 40.000 euros de 0 à 2 ans d’expérience, entre 35.000 à 60.000 euros de 2 à 5 ans d’expérience, et entre 45.000 à 75.000 euros de 5 à 15 ans d’expérience.Salaire annuel brut 2018 : 28.000 à 45.000 € (0 à 2 ans) ; 35.000 à 60.000 (2 à 5 ans) ; 40.000 à 75.000 € (5 à 15 ans)

Ingénieur commercial

“Il a une double casquette : technique et commerciale”, rappelle le site spécialisé L’Étudiant. Aussi appelé ingénieur d’affaires ou ingénieur technico-commercial, l’ingénieur commercial fait le lien entre son entreprise et les clients qui achètent ses produits. Il dispose d’un portefeuille de clients dont il doit analyser les besoins, à qui il doit faire des propositions commerciales adaptées. Travaillant essentiellement dans le secteur de l’industrie, il est recherché pour ses compétences techniques qui lui permettent de répondre avec précision aux différentes demandes des clients, notamment lors des périodes de négociation.

En 2019, son salaire annuel brut devrait se situer entre 40.000 et 45.000 euros de 0 à 2 d’expérience, entre 45.000 et 55.000 euros de 2 à 5 ans d’expérience, et de 55.000 à 70.000 euros de 5 à 15 ans d’expérience. Sa part variable devrait se situer entre 15 et 30%.Salaire annuel brut 2018 : 38.000 à 42.000 € (0 à 2 ans) ; 42.000 à 50.000 € (2 à 5 ans) ; 50.000 à 70.000 € (5 à 15 ans)

Ingénieur travaux

C’est un peu le chef d’orchestre sur un chantier de construction. L’ingénieur travaux s’occupe de l’ensemble des phases de réalisation du chantier : des premières esquisses du projet jusqu’à sa concrétisation, il gère à la fois les matériaux, le planning, le budget, ou encore le personnel. Sa responsabilité est tout autant technique que financière, puisqu’il doit à la fois respecter les normes et les budgets.

Et ce n’est pas un métier de bureau : l’ingénieur travaux passe 80% de son temps sur le terrain. En 2019, son salaire annuel brut annuel devrait se situer entre 35.000 et 42.000 euros de 0 à 2 ans d’expérience, entre 42.000 et 47.000 euros de 2 à 5 ans d’expérience, et entre 47.000 et 60.000 euros de 5 à 15 ans d’expérience. Salaire annuel brut 2018 : 32.000 à 37.000 € (0 à 2 ans) ; 35.000 à 42.000 € (2 à 5 ans) ; 45.000 à 60.000 € (5 à 15 ans)

Chef de produit marketing

Son job ? “Concevoir de nouveaux produits ou en rénover d’anciens, en prenant en compte les goûts du jours”, explique l’Onisep. Le chef de produit marketing doit ensuite s’occuper de la commercialisation de ces mêmes produits. Pour jauger ce qui peut, ou non, marcher, il se base sur des études de marché. Il peut aussi participer aux expositions et salons pour connaître les dernières tendances.

Avec de l’expérience, le chef de produit peut ensuite devenir chef de groupe, puis directeur marketing, que ce soit dans la même entreprise ou bien chez un autre employeur. En 2019, son salaire brut annuel devrait se situer entre 30.000 et 35.000 euros de 0 à 2 ans d’expérience, entre 35.000 à 45.000 euros de 2 à 5 ans d’expérience, et entre 45.000 à 50.000 euros de 5 à 15 ans d’expérience.Salaire annuel brut 2018 : 25.000 à 34.000 € (0 à 2 ans) ; 30.000 à 42.000 € (2 à 5 ans) ; 38.000 à 48.000 € (5 à 15 ans)

Chef de rayon

Que ce soit dans une grande enseigne spécialisée ou dans un supermarché, le chef de rayon gère et anime, souvent avec l’appui d’une équipe, un rayon spécialisé. Au quotidien, il s’occupe des stocks, répartit les produits sur les gondoles, c’est-à-dire les rayonnages métalliques placés en tête d’un rayon ou d’une caisse, et décide des différentes opérations de promotion.

Le chef de rayon est aussi un manager qui doit réussir à souder et à motiver son équipe. En 2019, son salaire brut annuel devrait s’établir entre 22.000 et 30.000 euros de 0 à 2 ans d’expérience, entre 30.000 et 40.000 euros de 2 à 5 ans, et plus de 40.000 euros de 5 à 15 ans d’expérience. Salaire annuel brut 2018 : 22.000 à 26.000 € (0 à 2 ans) ; 24.000 à 30.000 € (2 à 5 ans) ; 30.000 € et plus (5 à 15 ans)

Gestionnaire de flotte automobile

Il fait partie des services logistiques d’une entreprise. Le gestionnaire de flotte automobile veille à la disponibilité permanente du parc automobile de l’entreprise. Pour cela, il rédige des documents techniques sur chaque véhicule, assure leur contrôle technique.

Au quotidien, il gère et planifie l’entretien des voitures, leur déploiement, répond aux besoins des utilisateurs et fait le lien avec les fournisseurs. En 2019, son salaire brut annuel devrait être compris entre 28.000 et 32.000 euros de 0 à 2 ans d’expérience, de 28.000 à 34.000 euros de 2 à 5 ans d’expérience, et de 32.000 à 38.000 euros de 5 à 15 ans d’expérience. Salaire annuel brut 2018 : 25.000 à 30.000 € (0 à 2 ans) ; 28.000 à 34.000 € (2 à 5 ans) ; 32.000 à 38.000 € (5 à 15 ans)

Adjoint chef comptable

Rattaché au chef comptable, comme son nom l’indique, l’adjoint chef comptable contrôle les comptes de son entreprise, collabore avec les contrôleurs de gestion, vérifie les bulletins de paie, ou encore contrôle les déclarations sociales. En tant que véritable bras droit du chef comptable, il l’épaule dans le management de l’équipe comptable. D’ailleurs, en cas d’absence du chef comptable, c’est lui qui dirige toute l’équipe. En 2019, son salaire brut annuel devrait être compris entre 34.000 et 44.000 euros de 2 à 5 ans d’expérience et entre 38.000 et 55.000 euros de 5 à 15 ans d’expérience. Salaire annuel brut 2018 : 32.000 à 42.000 € (de 2 à 5 ans) ; de 35.000 à 50.000 € (de 5 à 15 ans)

Chef de réception

Il est le responsable de l’accueil-réception d’un hôtel. Le chef de réception prend en charge les clients à leur arrivée à l’hôtel. Il s’occupe ensuite du déroulement de leur séjour et répond à leurs différentes demandes. Il se charge du planning des réservations, est en contact direct avec les agences de voyage et communique auprès d’elles pour élargir sa clientèle.

Le chef de réception est aussi un manager : il est à la tête d’une équipe de réceptionnistes et de “night auditors”, c’est-à-dire les réceptionnistes de nuit. En 2019, son salaire brut annuel devrait être compris entre 26.000 et 30.000 euros de 0 à 2 ans d’expérience, de 29.000 à 34.000 euros de 2 à 5 ans d’expérience, et de 32.000 à 40.000 euros de 5 à 15 ans d’expérience. Salaire annuel brut 2018 : 27.000 à 30.000 € (0 à 2 ans) ; 29.000 à 34.000 € (2 à 5 ans) ; 32.000 à 40.000 € (5 à 15 ans)

(avec capital.fr)

Notez
Rédigé le 10 Janvier 2019 à 08:30 | Lu 47 fois



Amour & Couple | Carrières | Bon à Savoir | Minceur | Cuisine | Conseils | Livres / E-Book | Placement | Crédits | Management | Bien être | Trucs Astuces | Finance | Outil Gestion | Outil Création | Info Utile | Bricolage | Alerte ! | Insolite | Sexualité | Shopping | Santé | Formation | Prévention | Vos Droits




Twitter
Facebook
Mobile
Rss
YouTube

Inscription à la newsletter